Tenus en laisse puis délaissés, ils croquent les diamants et mordent les jarrets : tant mieux!

Attrapé  au passage cet article dans Sud-Ouest du jour, mais cela aurait pu être dans la Libre Lorraine, Var matin ou Ouest France. Nouvelle preuve de la connerie et de la méchanceté humaines, que l’on retrouve à bien des niveaux (les bagarres dans les rencontres sportives, les insultes au volant, les promesses des banquiers pour votre prêt -excusez moi, je n’ai plus d’encre dans mon stylo, repassez dans un mois-, etc) dans d’autres espaces dits civilisés (et donc domestiques).

Le pire, c’est que plus leurs maîtres sont méchants et bornés, plus les chiens sont agressifs et teigneux, voire dangereux. Les chats, quant à eux, se regroupent en cas d’abandon, et ont parfois des airs menaçants qui font froid dans le dos des passants (un souvenir perso de Pampelune, assez remarquable, et quelques autres lieux où se reproduisait ce type de rapport hommes-chats-haute couture et griffures diverses).

 

Le toutou plein de poils de la photo voudrait bien, lui, qu’on lui lâchât la laisse et le collier. Pauvre toutou, ta malchance, c’est d’être toujours en vacances, (à Sète). Amis chiens, habitez Paris ou un grand centre urbain. Un jour, vous connaîtrez les prairies sauvages du Languedoc, et de la Côte d’Azur, (entre autres). En attendant que les hommes deviennent dromeurs sur Jupiter (comprenne qui peut ! -réf à Clifford D. Simak-).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :