Passer le friseur au peigne fin (expression)

Si vous n’avez pas l’occasion de partir en vacances au bord de la mer, d’en profiter pour pratiquer la pêche à la ligne au bord d’une rivière en sirotant un petit verre de blanc bien frais (pour cela, laisser la bouteille dans le courant, entre deux cailloux), il vous reste la possibilité de vous délasser chez le merlan, bien installé dans un fauteuil confortable, le col enfermé dans une mousseline de coton, voire un corset de caoutchouc, et de vous plonger dans l’énigme que peut bien signifier cette expression : « passer le friseur au peigne fin ».

Mais attention ! n’en parlez surtout pas à votre coiffeur, qui la connaît déjà. Il risquerait (avec raison) de vous couper les cheveux en quatre, ou de vous tailler les oreilles en pointe…

//

//

//

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :