Un petit carré de fraîcheur

La châleur caniculaire , qui se fait d’année en année plus présente dans nos petits catalogues de vacances à la maison et de  jours travaillés sur le trimard et autres étagères du BTP, a obligé , moralement, Chinette à m’offrir un petit carré de fraîcheur.

« -Et toi, Chinou, qu’est-ce que tu m’offres ?

« – un cône glacé, pistache chocolat, ça t’ira ?

« – tu es adorable, mon Chinou

« – je vais le piquer dans le frigo de mamie et je reviens. Embrasse-moi il faut chaud dans la buanderie !

« – smack ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :