JO: l’or du perchiste Renaud Lavillenie

Ayant franchi la barre des 5.97m, notre héros de la voltige en a laissé ses baskets en plein ciel, comme suspendues au fil de l’évènement planétaire. Mais une question a titillé Chinou : pourquoi n’y a-t-il pas d’épreuve de saut à la perche féminin ? Réponse immédiate de Chinette : les femmes n’ont pas besoin de cet ustensile pour s’envoyer en l’air. La réponse est un peu spécieuse, certes, mais il faut dire qu’à l’épreuve féminine de la courte échelle, les hommes sont toujours restés au ras du gazon.

2 commentaires sur “JO: l’or du perchiste Renaud Lavillenie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :