Les effets secondaires de la chaleur

De notre observatoire privilégié, Chinette et moi avons constaté ce curieux phénomène : sous l’effet de la température excessive, les tourelles montent plus vite que d’habitude, déstabilisant le paysage et fragilisant les constructions. En effet, si ces miradors en arrivent à atteindre trois fois la hauteur des bâtiments sur les lesquels ils reposent, le risque d’une crise immobilière sera imminent, et les prix s’écraseront au prochain mouvement social sur la tête des gens expulsés de chez eux, gens ne pouvant rembourser les lourds crédits concédés par des banques véreuses pour l’achat d’appartements hors tourelles prévues au départ, mais qui poussent toutes seules, par cette chaleur excessive. Vivement que cela cesse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :