Rouler des mécaniques ou la mécanique de l’oppression

Je découvre ce soir une pub (BMW) à la télé qui évoque l’ »instinct » en parlant d’un système de sécurité ( concernant le freinage) dont le véhicule serait équipé. Après l’ »intelligence » artificielle de certaines machines, la conduite « intuitive » (Cadillac, Subaru…) d’autres engins, je finis par comprendre pourquoi nous marchons au radar : nous sommes des mécaniques tout juste encore bonnes à piloter le semblant de vie qui vire à la pure illusion d’exister en tant qu’hommes.

Nous n’avons plus besoin « des lois qui restreignent les libertés individuelles » , nous sommes en fait libérés de nos responsabilités indivises et personnelles : nous n’avons plus qu’un droit fondamental : rouler dans les mécaniques auxquelles nous sommes assujettis.

(copie d’un post envoyé sur Alternatives Paloises ce soir)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :