les (riches) chinois aiment le rouge : entre le voir et le boire, au milieu l’amertume de Chinette

Encore un grand cru du bordelais  acheté par un « investisseur » chinois…

« Le nouveau propriétaire se nomme « Monsieur Wang, un riche industriel de 45 ans possédant 1% des minerais de fer en Chine et spécialisé dans son extraction », précise Terres de vin. »

La carte que déploie Sud Ouest dans son article commence à ressembler à celle du mitage des colonies israéliennes en Palestine.

Bon, les chinois sont aussi dans les vignes du Madiran, et certainement pas loin des collines du Jurançonnais…

Il restera les vins australiens, sud et nord américains, à défaut de bon Valdepeñas (conservé dans une outre chez Don Quichotte, au sud de Tolède).

Ah! comme dit mon pote Li Pong : « La plus courte vie a des siècles de douleur. »
Citation chinoise ; Livre des proverbes de Chine – IVe s. av. J.-C. »

Article de Sud Ouest : http://www.sudouest.fr/2012/11/28/vin-un-grand-cru-classe-de-saint-emilion-rachete-par-un-chinois-892873-713.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :