L’apocalypse selon saint Jean (Yanne)

Ce bouquin date de 1977, et dire qu’il est d’actualité n’est pas tout à fait juste. Il est simplement jubilatoire et entièrement versé dans le concret de l’époque actuelle : le tout bagnole et un monde délirant dont les automobilistes sont les habitants, enfin, ils habitent dans leur bagnole et roulent tout le temps…au ralenti. Bref, à savourer sans modération et même, voire surtout, en klaxonnant dans les bouchons…

Très court extrait : « en passant devant le Palais de Justice, je branchai mon récepteur bancaire. Je composai mon numéro de compte sur un cadran et, sur un petit écran, le chiffre de mon compte s’inscrivit.

Depuis longtemps les amendes infligées aux automobilistes étaient si fréquentes et si lourdes que les salaires étaient directement versés aux services de la Préfecture de police.

Par un système de fiches perforées et d’ordinateurs le paiement des contraventions s’effectuait par prélèvement automatique. Lorsque le montant des amendes dépassait le montant du salaire, le récepteur bancaire explosait et le contrevenant insolvable était tué. »

En voiture, Simone.

//

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :