les mardis de la Poésie : un Desnos léger pour la veille de l’Ascension.

C’ÉTAIT UN BON COPAIN  

Il avait le coeur sur la main  
Et la cervelle dans la lune  
C’était un bon copain  
Il avait l’estomac dans les talons  
Et les yeux dans nos yeux  
C’était un triste copain  
Il avait la tête à l’envers  
Et le feu là où vous pensez  
Mais non quoi il avait le feu au derrière  
C’était un drôle de copain  
Quand il prenait ses jambes à son cou  
Il mettait son nez partout  
C’était un charmant copain  
Il avait une dent contre Étienne  
A la tienne Étienne à la tienne mon vieux  
C’était un amour de copain  
Il n’avait pas sa langue dans la poche  
Ni la main dans la poche du voisin  
Il ne pleurait jamais dans mon gilet  
C’était un copain  
C’était un bon copain.  

tiré du lien : http://jean.dif.free.fr/Textes/Desnos/Desnos.html sur lequel sont visibles d’autres poèmes de Robert Desnos (1900-1945), mort au camp de concentration de Térézin (Tchécoslovaquie)

Plus sur Desnos : http://www.linternaute.com/biographie/robert-desnos/

//

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :