un petit vent coulis sous les palmiers singapouriens

Et toujours aucune résolution, aucun accord pour lutter contre la pollution à l’échelle mondiale. Un jour, le jour ne se lèvera plus, (comme moi le week-end quand il pleut), et Chinette ne se lavera plus non plus. Monde de singes, moribond.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/06/22/pollution-a-singapour-papetiers-et-planteurs-de-palmiers-accuses_3434741_3216.html

//

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :