des milliers d’heures de travail et de vies estudiantines qui partent en fumée…

…pour peut-être reconstruire les mêmes.

Des tonnes de gravats à ramasser, retraiter, et du béton en veux-tu en voilà, remettez le couvert.

1972-2014 : 42 ans !

http://www.lemonde.fr/europe/video/2014/02/03/une-tour-de-116-metres-dynamitee-a-francfort_4359114_3214.html

Un commentaire sur “des milliers d’heures de travail et de vies estudiantines qui partent en fumée…

  1. Curieux, elle s’est effondrée en 2 parties bien distinctes, comme si ces 2 parties n’étaient pas solidaires.

    Et on ne sait pas pourquoi il fallait absolument démolir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :