Dévoré par son chat, son bras finit le dessin tout seul !

Voici une bien belle histoire qui aurait pu mal finir. Chinette heureusement était présente sur les lieux quand Caruso (prononcer Carouzo) se jeta sur Chinou, au départ pour lui voler le crayon et la gomme. Mais sentant l’habileté du trait que possédait son maître, il se jeta sur lui pour lui voler son Art, son lard et toutes les rimes en « ar ».  Pour illustrer ce conte campagnard, quelques images des nouveaux venus au « Petit Paradis » (mais déjà certains sont morts, écrasés, perdus…).

Le plus chti s’appelle Léo.  IMGP2897

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s