A l’enterrement d’une Freebox (une semaine sans papiers virtuels, la liberté d’enfin penser)

Venant à peine de replonger dans cet univers de l’absence, Chinette et moi sommes heureux de vous faire connaître, si ce n’est pas déjà le cas, cet élégant brigand de l’Art Brut nommé Arthur Vanabelle  Il a planté son dard dans ce blog charmant , « le poignard subtil ».   IMGP3290IMGP3309IMGP3310IMGP3316. Il

Allez, c’est l’heure de cueillir les chatons en pot pour le repas de ce soir, Chinette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s