Un aller retour à Bilbao (une histoire de Braque)

Deux jours à Bilbao, à se balader dans les rues les avenues et les places publiques, en visitant l’expo Braque du Guggeinheim

En corollaire : http://altpyphot.wordpress.com/2014/09/04/bilbao-contrastes-et-lumieres/

http://www.chrisillusion.org/search/bilbao/

(mais  photos prohibidas, pas de catalogue de l’expo accessible). Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la ville -c’était le cas de Chinette-, étonnamment propre -200 euros d’amende si on ne ramasse pas la crotte de toutou-, des façades nickel, un service de nettoyage efficace -les éboueurs ont failli embarquer mes chaussures poussièreuses au passage-, bref une ville riche, du moins dans le périmètre central urbain. Ensuite, quand on va vers le port et la banlieue, c’est comme partout en Espagne, plus prolo, avec des immeubles tristes partout.

Pour se faire une petite idée de la ville et de ses bâtiments emblématiques, récents ou plus anciens, ce florilège d’images :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :