De la sainte Barbe des sapeurs pompiers au père Ubu de Jean Christophe Averty

Figurez-vous que le port de la barbe va être interdit chez les pompiers des Pyrénées Atlantiques. Quand on sait que Sainte Barbe en est la sainte Patronne (également pour les  architectes, géologues, pompiers, mineurs, ingénieurs des mines, artilleurs, sapeurs, canonniers, artificiers, démineurs, génie militaire, artillerie, mathématiciens), cela fait sourire. Qui était sainte Barbe ? Voici ce qu’en dit Wikipédia

« Sainte Barbe aurait vécu au milieu du iiie siècle après Jésus Christ en Bithynie (au nord-ouest de l’Anatolie) sous le règne de l’empereur Maximien. Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen d’origine phénicienne. Un jour, son père décida de marier Sainte Barbe à un homme de son choix ; elle refusa et décida de se consacrer au Christ. Pour la punir, son père l’enferma dans une tour à deux fenêtres, mais un prêtre chrétien, déguisé en médecin, s’introduisit dans la tour et la baptisa4.

Au retour d’un voyage de son père, Barbe lui apprit qu’elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité et qu’elle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour. Barbe réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice. Comme la jeune fille refusait d’abjurer sa foi, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Elle fut d’abord torturée : on lui brûla certaines parties du corps et on lui arracha les seins, mais elle refusa toujours d’abjurer sa foi. Dioscore la décapita mais fut aussitôt châtié par le Ciel. Il mourut frappé par la foudre. Quant au berger qui l’avait dénoncée, il fut changé en pierre et ses moutons en sauterelles. »

Du coup, je me suis demandé ce qu’en pensait le célèbre Sapeur Camember, personnage  illustre  sorti vers 1880 de l’imagination du dessinateur Christophe, à qui l’on doit non seulement « les facéties du sapeur Camember, mais également le Savant Cosinus (comment un dentiste extrait-il une racine carrée?), Plick et Plock, la famille Fenouillard…Mais l’aimable Sapeur était absent : il était rendu chez un autre Christophe : Jean Christophe Averty.

 

(illustration wikipédia)

 

Le fameux Averty était en plein tournage ; avec son pote Alfred Jarry ils mettaient en boîte le Père Ubu pour la télévision française. Chinette a pu s’en procurer un extrait :

 

Ne manquait plus que Dick Annegarn :

2 commentaires sur “De la sainte Barbe des sapeurs pompiers au père Ubu de Jean Christophe Averty

  1. Le port de la barbe va être interdit pour tous les pompiers. Il s’agit d’une question de sécurité par rapport à leur tenue. La barbe ! toutes ces nouvelles normes.

    J'aime

    • C’est assez ridicule en effet, comme s’il n’était pas possible d’adapter l’équipement à la personne. Déjà qu’il y a de moins en moins de volontaires (et que la barbe est à la mode), on n’est pas sorti d’affaire! Le monde devient de plus en plus ubuesque !
      Vive la barbe à papa (dont on va dire bientôt qu’elle développe le cancer et l’obésité, et d’où naîtra une nouvelle interdiction de consommation dans les fêtes foraines, comme les pommes d’api et la pêche au canard!)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :