De la Callas jamais ne te lasses !

Un dimanche tristounet d’octobre. J’écoute Paolo Conté, « concerti ». Envie de manger un gelato al limon, tirer la queue du diavolo rosso, voyager sotto le stelle del jazz… Alors je vais voir quel morceau mettre en avant sur internet. Je farfouille, découvre qu’il y a un certain Giorgio Conté qui interprète les mêmes chansons que celles de Paolo. Bref, je chemine allègrement et tombe sur un mirage : Maria Callas. Beauté stupéfiante, voix à faire sombrer les oreilles des mélomanes dans l’océan des timbres vocaux, et sur cet air archi connu de l’opéra de Bizet (à qui j’adresse au passage une grosse bisette) je ne peux plus bouger, à peine voir et écouter. C’est peut-être ça, les divas, des magiciennes qui vous tétanisent de bonheur, un dimanche tristounet d’octobre …

Mais tout de même, je garde une petite place pour Paolo Conté, c’est la moindre des choses. Va, giovanotto!

6 commentaires sur “De la Callas jamais ne te lasses !

    • Réponse un peu tardive mais j’ai une (très) bonne excuse : mise à jour de windows10 pendant quatre heures. N’éteignez pas votre ordinateur. Bien entendu, aucune info sur ce qui est chargé de « nouveau », mais c’est un secret de Polichinelle (pas de Polichinette, qui est allée faire un vide-grenier dans une commune voisine).
      Bonne soirée Maëstro, et contacte la Callas si tu as les cordes vocales embrumées. Elle soigne par disco-distance, méthode Vinyle (avec des galettes de 33 cm de diamètre).

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :