Archive | Amusettes et rigoldes RSS for this section

Amusant, à la veille des élections… (enfin, tant que Chinette en rie)

Dans notre petit pays, où un paquet de vieux politiciens se présentent de nouveau (le plus connu étant Jean Lassalle), Chinette et moi avons préparé ce qui risque demain soir d’être le « plat du jour » national: des cordons bleus. Mais nous les avons réchauffés au Macron-ondes. Nous les mangerons ce soir, des fois qu’ils nous offrent dès demain des plats indigestes que nous devrons bien digérer, de gré ou de force. Qui survivra verra !

Parti d’En Marche pour En Rire

Enfin une bonne recette de cuisine politicienne !

 

Et vive les (quatre) barbus !

les blagounettes à deux balles : les lunettes sourcils de Fillon

C’est vrai qu’on aurait pu se marrer (c’est une façon de parler) avec ces lunettes, comme on l’aurait fait avec ces mêmes lunettes munies du gros nez de Jean Lassalle. Mais c’est raté. Espérons que ces paires de binocles portant sourcils en feutre  et munies d’un gros faux nez, auquel on peut adjoindre un petit Led (©) clignotant -en bleu-, trouveront un excellent recyclage pour le prochain carnaval ! Hors T-shirts (avec slogan : » je ne sourcille pas, je vote Fillon »). 15000 lunettes pour 30000 euros, une paille !

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/05/03/l-equipe-de-fillon-avait-commande-15-000-lunettes-sourcils

« extrait du quotidien Sud Ouest :

L’idée ne faisait visiblement pas l’unanimité dans les rangs de l’équipe de campagne de François Fillon. Pour soutenir le candidat Les Républicains, battu lors du premier tour de l’élection présidentielle, son entourage avait fait produire 15 000 paires de lunettes de soleil en plastique surmontées de gros sourcils, révèle ce mercredi Le Point.

 

Elles devaient servir à « rendre plus sympathique » le candidat, rapporte France Info. Pour compléter la panoplie, chaque militant arborant ces lunettes devait aussi porter un t-shirt sur lequel était écrit : « Je ne sourcille pas, je vote Fillon« .

1917-2017 : il court encore le guilledoux !…

Anecdotique mais rigolo :

Un sacré galopin !

après le fromage de têtes (le débat politique d’hier soir, 11 parts), le cul de ma soeur (Dimey-Nicaud)

 

En suivant, François Béranger (1975), une interview après la chanson « magouille blues ».

 

un petit nouveau très bien : Haroun

L’épisode 1 avec Marine le Pen est excellent (mais comme je ne peux pas la voir je vous laisse y aller par vous-même !!!);

Remarquez, celui-là non plus !

 

 

un petit café liégeois ? (les livraisons express de Chinette)

servi en 12 minutes…

 

En prime, un Patachon dans son carton : je vous l’emballe et l’expédie illico-lis.  Livré en deux secondes (pensez à vous fournir en croquettes avant de terminer votre commande).

Actuellement en promo notre pot de petit chat Finnekeu (se développe sans arrosage):

une séquence courte mais fatalement drôle !

Une minute quarante d’humour…explosif !

besoin d’un petit remontant ? voici un Ginette Garcin 1966 !

Vous m’en direz des nouvelles :

%d blogueurs aiment cette page :