Catégorie : écrits ici et pas ailleurs (heureusement!)

Faut-il empailler les chiens quand on veut faire ripaille ?

C’est décidé, demain je tue notre chien. Il est vieux et a vidé toutes nos réserves de vin (blanc) dans la cave qu’il devait surveiller. On y avait même installé sa niche. Pas question pour autant me dit Ninette de faire appel à un… Continue Reading « Faut-il empailler les chiens quand on veut faire ripaille ? »

Quand Naguère en emporte l’Otan

Je suis parti d’ici dit le soldat, mais je ne pensais pas en arriver là. J’aurais du rebrousser chemin, camarade, mais pour moi revenir chez moi est plus risqué que de mourir ici, même si j’ignore aujourd’hui où je suis. « mais, mon ami, ici… Continue Reading « Quand Naguère en emporte l’Otan »

Nos rêves et dinky toys

Il voulait dessiner un cœur sur le sable, à l’aide d’un vieux bâton de bois flotté qu’effacerait la marée montante. Comme un château de sable, sans doute, un message d’enfant certainement, sans récipiendaire, sans bouteille jetée d’un bateau rimbaldesque (de Rimbaud ou du Rainbow-Warrior)… Continue Reading « Nos rêves et dinky toys »

Wagon-lit (wouagon en wallon)

J’ai eu du mal à sortir du lit Laurina, mais celui-ci était ce qu’on nomme vers La Bourboule, dans le Puy de Dôme, un « lit wagon ». Je supposais qu’elle était partie en voyage durant son sommeil, ce qui ‘était le cas. Ses premiers mots… Continue Reading « Wagon-lit (wouagon en wallon) »

Sergueï quoi qu’il en soit.

C’est toujours difficile de se sentir seul songeait Sergueï dans sa tranchée. Mais mourir jeune quand on n’a qu’une vie alors qu’on a appris que les clowns en ont neuf, voire plus, est désespérant pour les lutins tels que moi. J’ai cette vague impression… Continue Reading « Sergueï quoi qu’il en soit. »

Petits poèmes express

J’ai couru trop longtemps sur les ailes du vent Je me savais déjà bien au-delà du temps Mais quand ils sont venus, fiers inconnus, Tatouer sur ma peau l’affiche nue du destin, un Z, J’ai abandonné mes ailes aux balles perdues Je me savais… Continue Reading « Petits poèmes express »

Souvenirs de Suisse (entre autres lieux et gares)

J’étais encore lycéen lorsque nous partîmes, aux vacances de février, avec un copain d’internat, à Paris, où un de mes frères habitait, censé suivre des cours aux Bozarts, mais il en esquivait la fréquentation avec gaieté et grande insouciance ; les parents payaient, et il… Continue Reading « Souvenirs de Suisse (entre autres lieux et gares) »

Autobiographie Kon-fidentielle

Hier un drôle de type est venu frapper aux carreaux de ma baie vitrée. J’en fus tout étonné, car je vis au seizième étage d’un immeuble vétuste dont l’ascenseur ne fonctionne plus depuis des mois. Mais baste. Il avait l’air jeune et parlait français,… Continue Reading « Autobiographie Kon-fidentielle »

Le sourire de l’agneau

Lucio n’avait pas le moral alors même qu’il venait d’inviter Angela à dîner chez lui. Il avait nettoyé son deux pièces de fond en comble, refait le lit avec des draps propres, passé la serpillière sur le plancher légèrement vermoulu et il l’était lui-même… Continue Reading « Le sourire de l’agneau »

Une histoire vraie ? (suite et fin)

Il fallut moins d’une semaine pour que les rats des villes organisent le blocus du stock de céréales. Ils formèrent un groupe qu’ils nommèrent « les rats-zpoutine », dont la finalité était de limiter au maximum l’intrusion des rats campagnards, qui se nommèrent eux-mêmes les « ratsistants »… Continue Reading « Une histoire vraie ? (suite et fin) »

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :