Catégorie : écrits ici et pas ailleurs (heureusement!)

Une histoire à la con pour un dimanche pluvieux

La pluie fait des claquettes (sur le trottoir à minuit), mais vu la température de cette fin juillet (21° dedans et 14° dehors) et ces averses à faire renoncer un écossais de passer ses vacances dans notre beau pays, l’homme qui rédige ce récit… Continue Reading « Une histoire à la con pour un dimanche pluvieux »

les Mâchoires de la mer

La mer a avalé le père Il ne savait pas nager Le fils a mangé le poisson Parce qu’il savait pêcher L’un a nourri la mer L’autre a nourri la mère Le bateau jamais n’a coulé Dans les larmes des enfants Pour vivre il… Continue Reading « les Mâchoires de la mer »

Les quais ne quittent jamais les ports

J’ai descendu les marches de l’oubli Comme d’un cintre les habits d’une vie Puis je me suis vêtu d’absence dans la nuit Afin de resplendir au soleil, ombre nue Et tu ne voyais rien, juste un homme Qui souriait à tes côtés, désespéré, Loin… Continue Reading « Les quais ne quittent jamais les ports »

Run run run

Ce soir je rallume la lumière de la cuisinette. Il pleut. C’est marrant, la pluie, quand tu l’emmènes en vacances, contrairement aux chats et chiens que tu largues sur une aire d’autoroute, elle revient avec toi, à l’abri d’un parapluie aux baleines tordues par… Continue Reading « Run run run »

Ah, enfin vous pouvez respirer! Le Petit Karouge laisse vos mails en paix !

Libérez l’espace de nos boîtes mail de ce blog trop envahissant ! (mouvement des anti-karouge, ce dangereux pépère sans ligne éditoriale !) Ah, ce petit bonheur De ne plus recevoir Ces textes incohérents Ces photos floues Ces articles à la noix Dans sa boîboite… Continue Reading « Ah, enfin vous pouvez respirer! Le Petit Karouge laisse vos mails en paix ! »

Jupon et le vieux con

Je trouve ma petite chienne, Jupon, très en forme ces temps-ci. Est-ce le printemps, la fête foraine, ou les phéromones qui pollinisent l’air ambiant, je ne sais. Cependant, il est également possible qu’elle goût à l’apprentissage de ces petits numéros que je lui enseigne,… Continue Reading « Jupon et le vieux con »

Une belle histoire d’amour que celle de Lucien B.

La nouvelle vie amoureuse de Lucien B, débuta exactement un vendredi, sous l’abribus de la ligne 13, qui conduit habituellement les gens de la proche banlieue vers le centre ville. Il était seul à l’arrêt, ce qui était logique car l’arrière du bus se… Continue Reading « Une belle histoire d’amour que celle de Lucien B. »

Juste un mot

Tiens, un mot ! Posé là, sur la table, sans permission, comme un coude, un mot têtu et muet, pas un de ces mots qui en appellent d’autres à la rescousse, un mot solitaire, hiératique, dur comme fer et dont l’odeur pourtant rappelle la terre.… Continue Reading « Juste un mot »

silence

Voici les chaises vides Les platanes ombrageux Et ce filet d’eau qui cascade Au milieu du bassin de pierre Au milieu de la place déserte Où les oiseaux se taisent Et mon stylo qui bave Sous le soleil en deuil Comme l’âne s’abreuve, seul,… Continue Reading « silence »

Chat assis à l’ombre du soir

Aujourd’hui j’ai envie de me pendre à la première branche venue. Je mesure la longueur de ma corde de chanvre, scrute l’arbre Qui me semble le plus approprié, tronc lisse, branches maîtresses, Feuillage épanoui. Celui-ci me convient. J’envoie la corde. Miséricorde ! Un chat est… Continue Reading « Chat assis à l’ombre du soir »

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :