Catégorie : les fonds de tiroirs 1980-2001

Le toréador qui regardait la Méditerranée. (En prime, de petits crobards)

Le toréador qui regardait la Méditerranée Je crois qu’il vient de gagner deux oreillesSans la queue.L’arène l’a souillé mais il a conquisLe droit d’y rentrer de nouveau.Là, il est entre l’arène et la basilique.Pour moi, il est au-delà de l’acte.Mais il est déjà devant… Continue Reading « Le toréador qui regardait la Méditerranée. (En prime, de petits crobards) »

Taires d’espoirs et champs de nuits

Taires d’ espoirs Un rire brise la nuit et le sommeil sur mes paupières Champs de baleines, Charlotte Delbo ouvrant son parapluie Comme un paratonnerre sous les éclairs, Amour de la Terre, Hommes de chair, vie nue de chacun Respire jusqu’à la ligne de… Continue Reading « Taires d’espoirs et champs de nuits »

Brimborions (d’un temps lointain)

C’est en entrebâillant les volets génois qu’un matin John songea à Camus. Le verrait-il, ouvrant les persiennes d’Al Djazaïr, la cigarette au bec, apercevrait-il la touffe sombre de cet homme mourant sous le ciel ? Un regard, un salut. Non : sous le ciel de Gênes… Continue Reading « Brimborions (d’un temps lointain) »

Lola et un petit noir

LOLA (1985) Ce n’est que lorsque les pierres se sont mises à rouler devant mes yeux que j’ai compris que nous nous étions arrêtés de vivre ensemble. Nous avions tant de fois noyé nos hanches dans d’absurdes ébats, mêlé nos lèvres en paroles absentes… Continue Reading « Lola et un petit noir »

Pamela

Pamela logeait rue de l’Abyssinie, dans la loggia à gauche en sortant. Nous nous étions croisés dans l’encoignure d’une porte cochère. Par m égarde, elle m’avait estourbi deux doigts de pied. Son regard avait la franchise d’une toupie et ses reins auraient porté Atlas, son… Continue Reading « Pamela »

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :