Catégorie : les mardis de la popoésie

les mardis de la poésie : Rachid Boudjedra (1941-…)

Alphabétisation A quoi servent mes poèmes Si ma mère ne sait me lire? Ma mère a vingt ans Elle ne veut plus souffrir Ce soir elle viendra Epeler mes lettres Et demain elle saura Ecrire Emancipation. A quoi servent mes poèmes Si mon père…

les mardis de la poésie : René Char (+ salut Manu!)

  Qu’il vive ! Dans mon pays, les tendres preuves du printemps et les oiseaux mal habillés sont préférés aux buts lointains. La vérité attend l’aurore à côté d’une bougie. Le verre de fenêtre est négligé. Qu’importe à l’attentif. Dans mon pays, on ne…

les mardis de la poésie : Juliet, Juliette, il voit des Juliet(te) partout!

Tout d’abord l’aimable Charles Juliet:   mes outils je me les suis façonnés   mes dalles je les ai extraites charriées taillées polies   mais achevé mon apprentissage alors qu’ il me faut commencer à graver   quel mot choisir quelle phrase inventer qui…

les mardis de la poésie : Jean Giono (1895-1970)

Les mots ronds Sur le fil de tes mots je bribe d’imagination tes éclats de génie jalousent mon rire Une émotion jaune éclot dans une ombre c’est une jouvencelle une dame métaphore qui déploie son ombrelle Sur elle tombe un soleil malade, violaçant ma…

L’échelle qui rendit marteau le hareng de Charles Cros

Le Hareng Saur Charles Cros (1842-1888) *** A Guy. Il était un grand mur blanc – nu, nu, nu, Contre le mur une échelle – haute, haute, haute, Et, par terre, un hareng saur – sec, sec, sec. Il vient, tenant dans ses mains –…

les mardis de la poésie : Rainer Maria Rilke (1875-1926)

Ô nostalgie des lieux Ô nostalgie des lieux qui n’étaient point assez aimés à l’heure passagère, que je voudrais leur rendre de loin le geste oublié, l’action supplémentaire ! Revenir sur mes pas, refaire doucement – et cette fois, seul – tel voyage, rester…

les mardis de la poésie : Kenneth White (1936-…)

L’air du large Qui sait aujourd’hui ce qu’est l’inspiration la grande inspiration qui a besoin d’espace et qui prend son temps la grande inspiration commence avec une lente et profonde respiration dans l’air du large    Mémorial de la terre océane (Édition bilingue) Kenneth White Mercure…

les mardis de la poésie : Stéphane Mallarmé (1848-1898)

Aumône Prends ce sac, Mendiant ! tu ne le cajolas Sénile nourrisson d’une tétine avare Afin de pièce à pièce en égoutter ton glas. Tire du métal cher quelque péché bizarre Et, vaste comme nous, les poings pleins, le baisons Souffles-y qu’il se torde ! une…

les mardis de la poésie : Alexandre Vialatte (1901-1971)

  Je veux comme un enfant sauvage… Je veux comme un enfant sauvage Courir dans les tristes palais Où mon cœur contemple en image Mademoiselle de Galais, La belle dame qui promène En de nostalgiques domaines L’âme d’un monarque exilé. Je veux, couronné de…

les mardis de la poésie : Antonin Artaud (1896-1948)

L’amour sans trêve Ce triangle d’eau qui a soif cette route sans écriture Madame, et le signe de vos mâtures sur cette mer où je me noie Les messages de vos cheveux le coup de fusil de vos lèvres cet orage qui m’enlève dans…

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :