Archive | navigations et cales assoiffées RSS for this section

De Desnos à Houston, une histoire d’alligators (et des 4 bayous)

Robert DesnosL’Alligator

Sur les bords du Mississippi
Un alligator se tapit.
Il vit passer un négrillon
Et lui dit : « Bonjour, mon garçon. »
Mais le nègre lui dit : « Bonsoir,
La nuit tombe, il va faire noir,
Je suis petit et j’aurais tort
De parler à l’alligator. »
Sur les bords du Mississippi
L’alligator a du dépit,
Car il voulait au réveillon
Manger le tendre négrillon.

source : http://www.florilege.free.fr/florilege/desnos/lalligat.htm

 

http://www.huffingtonpost.fr/2017/08/29/350-alligators-menacent-de-sechapper-dans-les-rues-de-houston-a-cause-des-inondations_a_23190107/?utm_hp_ref=fr-homepage

 

Pour les 4 bayous, c’est ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Houston

Soudaine pénurie de pizzas aux Etats-Unis, baisse de 30% de l’obésité nationale constatée en Arkansas

Comme vous pourrez le lire dans cet article, un grand malheur frappe les EU, notamment l’Arkansas :

http://www.tntv.pf/Video-Aux-Etats-Unis-des-pizzas-bloquent-l-autoroute_a20515.html

Il semblerait, d’après les premiers éléments de l’enquête, que le syndicat des Anchois, rejoint par celui de la Sauce Tomate, soient à l’origine du désastre alimentaire : on a effectivement retrouvé dans les gencives du conducteur quelques grammes de pâte à pain issues des plaines du Texas imbibées de sauce Tabasco et de Frank’s RedHot.

De quoi faire grincer des dents un canard nommé Donald T : le feu et la colère!

http://www.huffingtonpost.fr/2017/08/09/le-feu-et-la-colere-donald-trump-aurait-totalement-improvise_a_23072752/

 

Dessin et peinture : Chinette

Des rondes et des carrées…

Pourquoi les plaques d’égout sont elles rondes ?

Pour éviter qu’elles tombent au fond du trou. Elementaire, mon cher Watson !

//

il était un petit navire (russe), qui dérivait depuis des mois sur l’eau salée…

…et que personne n’arrivait à positionner. Peut-être s’était-il réfugié en Amazonie, parmi ces peuplades qu’on dit primitives. Depuis que les hommes fonctionnent au GPS, on en voit de toutes les couleurs sur le Gulf Stream de la technologie, de la macro à la nano; trouver une aiguille dans la meule de foin, est-ce encore possible ? Surveillons les courants d’air, des fois qu’un paquebot viendrait à passer.

http://www.sudouest.fr/2013/02/19/perdu-dans-l-atlantique-le-paquebot-fantome-va-t-il-s-echouer-en-europe-971729-3.php

Le Petit Karouge, toujours sur le pont !

//

un avant goût de pointes…

Extrait du Lac des Cygnes, de Tchaikovski, pour un petit dimanche dansant…

http://www.youtube.com/watch?v=gP132E-xABg

 

 

Si vous habitez dans le coin coin…http://www.alternatives-paloises.com/article.php3?id_article=6363//

des ventes d’ avions qui ne suscitent pas de réaction ?

Il semble que ces 100 Airbus A320 commandés par Air Asia -qui c’est celui-là qui tire les manettes ?- passent assez inaperçus dans les médias. Pourtant, ce n’est pas une paille, (7,13 milliards d’euros). Mais la commande sera-t-elle honorée, et où les avions seront-ils assemblés, en Europe ou en Chine ?

Paru dans la Dépêche du Middle Centre d’Oc  ce jour : http://www.ladepeche.fr/article/2012/12/13/1513654-airasia-commande-100-a320.html

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/6685484.html

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/12/13/97002-20121213FILWWW00601-airasia-a-commande-100-a320.php

 

Tony Fernandes, patron d’Air Asia.

//

pourquoi les feuilles meurent-elles en automne ?

Pour se balancer dans les grands espaces vides et servir d’engrais, mon enfant !

Tiens, écoute le monsieur : http://www.dailymotion.com/video/xfo4kc_les-feuilles-mortes-se-ramassent-a-la-pelle-et-apres_news

Devinette

L’une de ces portes est virtuelle, l’autre réelle. La vraie vous donnera accès à un logement cosy, avec une chambre au sommier et au matelas somptueux, un réfrigérateur bien garni dans la cuisine (toutes les mesures d’hygiène sont remplies, et les produits sont classés grande gastronomie locale). Un endroit de rêve vous attend.

L’autre porte, l’immatérielle, bien que d’apparence aussi réelle que la première citée, vous entraînera dans un voyage quasi immobile sur Mars, à bord d‘un petit robot de quelques milliards d’euros se déplaçant à la vitesse maximale de 20 mètres par jour, autant dire un ennui phénoménal dans des contrées affreusement désertes ( impossible de fumer en se penchant au hublot, pas la moindre chance d’apercevoir Usein Bolt passer en fusée).

L’heure est donc venue de faire votre choix. Cocooner ou explorer Mars au mois d’août. A moins que vous ne préfériez la plage, mais ce n’est pas dans la règle du jeu. Dommage.

Entre quatre murs mais le ciel en plafond

Coupure de réseau internautique ce matin, mais Chinette et Chinou sont les rois de la débrouille et, pour rien au monde, ils n’oublieraient leurs gentils lecteurs dans un hall de gare sans connexion wi-fi. En ce dimanche, calme plat sur la ville, les briques repoussent à Dublin, est-ce le renouveau de l’économie ilienne ? N’y pensons pas. Le fond de l’Eire est frais, c’est l’été.

%d blogueurs aiment cette page :