Catégorie : navigations et cales assoiffées

des ventes d’ avions qui ne suscitent pas de réaction ?

Il semble que ces 100 Airbus A320 commandés par Air Asia -qui c’est celui-là qui tire les manettes ?- passent assez inaperçus dans les médias. Pourtant, ce n’est pas une paille, (7,13 milliards d’euros). Mais la commande sera-t-elle honorée, et où les avions seront-ils… Continue Reading « des ventes d’ avions qui ne suscitent pas de réaction ? »

pourquoi les feuilles meurent-elles en automne ?

Pour se balancer dans les grands espaces vides et servir d’engrais, mon enfant ! Tiens, écoute le monsieur : http://www.dailymotion.com/video/xfo4kc_les-feuilles-mortes-se-ramassent-a-la-pelle-et-apres_news

Devinette

L’une de ces portes est virtuelle, l’autre réelle. La vraie vous donnera accès à un logement cosy, avec une chambre au sommier et au matelas somptueux, un réfrigérateur bien garni dans la cuisine (toutes les mesures d’hygiène sont remplies, et les produits sont classés… Continue Reading « Devinette »

Entre quatre murs mais le ciel en plafond

Coupure de réseau internautique ce matin, mais Chinette et Chinou sont les rois de la débrouille et, pour rien au monde, ils n’oublieraient leurs gentils lecteurs dans un hall de gare sans connexion wi-fi. En ce dimanche, calme plat sur la ville, les briques… Continue Reading « Entre quatre murs mais le ciel en plafond »

C’est la Crise et j’ai faim !

Les temps sont durs, me dit Chinette. Hier j’étais invitée au resto par une copine, et nous avons décidé de nous payer un bon gueuleton dans un resto avec vue sur la mer. L’ardoise (c’est la mode, d’écrire le nom des plats à la… Continue Reading « C’est la Crise et j’ai faim ! »

Y aura-t-il du thé in the Thames pour les JO, cet été?

Une douce nostalgie, l’envie d’aller voir se coucher le soleil vers Hammersmith bridge par une belle soirée d’été… Hélas, avec les JO, Londres est surbookée. Pourvu qu’ils ne démontent pas la bête orbitale de Anish Kapoor après les jeux! Que veut le peuple, sinon… Continue Reading « Y aura-t-il du thé in the Thames pour les JO, cet été? »

Quais immobiles

  Un autre départ, une autre traversée, passages obligés par le champ des hypothèses, le bleuté des vagues et l’écumeuse frange de tes cheveux que le vent de la vie gonfle en voiles amoureuses.

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :