Catégorie : petits textes parus ailleurs (ouf!)

le séducteur

Le jour où j’ai demandé la main de Yolanda, il pleuvait. Le jour de notre mariage, il pleuvait. Aujourd’hui, il fait beau et je suis veuf. Certains parlent des hasards de la vie, ce sont des imbéciles. Dans mon cas, le hasard n’occupe aucune…

de grâce et de Grèce

Les mouches faisaient de la haute voltige en froissant le silence. Parfois, ouvrant un œil, j’en abattais un petit escadron à coups de tapette, avant de reprendre ma sieste. Elles étaient aussi nombreuses que les cafards de la résidence étudiante, et sans doute que…

(chronique d’ici ou d’ailleurs) : la rue de l’Enfant Jésus

Casque de chantier (obligatoire): « il y a partout des rues qui rappellent des villes. Les villes sans rues sont des labyrinthes de buis taillés, des sillons tracés par des bœufs sans charrue. Mais dès qu’une rue cesse de vivre la ville devient désert, et…

la vie des gens : Augustino

Quand Augustino ouvrit la boîte à chaussures et qu’il découvrit les vieilles photos aux bords dentelés, jaunies et rongées par le temps, il songea à sa mère. Non seulement il y songea, mais il eut l’envie immédiate, irrépressible, de l’emmener au bord de la…

le tigre de Tasmanie a t’il disparu dans un drap de lit?

 Comme chacun sait, les trois grands problèmes qui se posent depuis l’Antiquité sont: la duplication du cube, la trisection de l’angle, et la quadrature du cercle. Seul ce dernier peut être résolu (partiellement). Mais le dimanche uniquement, en faisant la grasse matinée ( mais…

emballez-moi ce code confidentiel !

Je crois que j’ai commencé à perdre la boule quand j’ai vu cette rouquine coiffée d’un large béret bleu assise au bout de l’allée, juste en face du passage aux caisses de la moyenne surface où la middle class va dépenser ses trois ronds…

la vie des gens : Moha

Étendu sur un banc que l’horizon dépeint S’endort, le nez en l’air, un ouvrier rapin Qu’une illusion perdue assassine en chemin. Le ciel est son témoin, et lui, un moins que rien. Moha regarde le ciel. Il travaille dehors, et le ciel fait partie…

l’île soulevée (le dimanche, un peu de lecture avant la sieste)

Certes, ce ne fut pas une sinécure que de retrouver le balai pont au milieu des bagages, puis d’aller remplir un seau à la citerne et d’ensuite lessiver le parquet ciré sur lequel nos pas avaient laissé tant d’empreintes, mais, comme le soleil se…

et si les grenades étaient des fruits?

Si les grenades étaient des fruits, crois-tu que nous fuirions à leur approche ? Si tes seins ronds et pleins de jus soudain explosaient sous ma main, crois-tu que nous serions en sang ? Et si le grenadier qui porte la grenade était un…

Terre, vaste pays

Sans doute sont-ce les hommes qui parlent peu qui avancent à grands pas, ceux que l’on croise sans les voir, qu’on appelle parfois estrangers, qui connaissent le mieux les chemins de traverse, eux que nulle contrainte ne maintient mais que chaque découverte invite à…

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :