Catégorie : petits textes parus ailleurs (ouf!)

L’heure parturiente de la nouvelle année

Samedi. Six heures du matin. Cinq janvier. La ville dort encore, presque muette. Seuls les feux clignotants craquettent aux carrefours. Sur les pare-brises des voitures immobiles le givre transpire. La rue est un champ de glace scintillante que les lampadaires illuminent. C’est l’heure où… Continue Reading « L’heure parturiente de la nouvelle année »

La dernière nuit du Grizzly (31/12/2018)

Je me suis trompé. De A à Z. Je m’en aperçois maintenant. Tout a commencé par une petite annonce parue dans le Fairbank Daily News, un quotidien de l’ Alaska (EU) profond. Un français, un certain AK Pô, recherchait un ours pour lui tenir… Continue Reading « La dernière nuit du Grizzly (31/12/2018) »

2019: l’Avenir, ta mère!

Depuis que ma mère n’a plus le droit de lire Tintin, elle déprime. Cela fait maintenant vingt deux ans. J’atteins moi-même la limite d’âge, concernant ce magazine. Donc ce matin, j’appelle Rillette (elle se prénomme Henriette) avec le porte-voix (la maison est petite mais… Continue Reading « 2019: l’Avenir, ta mère! »

des trains d’amours amères

C’est désuet, c’est ignoble. Tu me prends par la main, et une fois franchi le pont, tu te retournes vers les gens, tu les regardes, non, pas froidement, ce n’est pas le terme, tu les regardes simplement se tenir là, immobiles, de l’autre côté.… Continue Reading « des trains d’amours amères »

Manuella, plus 27000 gentils pingouins palois

Bonnet Phrygien: Tout comme chaque jour annonce le suivant, qu’une réforme refond le plomb de l’abnégation et qu’un retour de la pluie par la plage reste sociologiquement possible, un petit pavé dans la mare profonde flotte, à peine libre, juste visible, toujours vivant. Dans… Continue Reading « Manuella, plus 27000 gentils pingouins palois »

Décembre, (le Général Hiver)

Décembre, qui arrive toujours le dernier, est le mois le plus revêche de l’année. Il commence par vous vendre ses calendriers: avent, facteurs, pompiers, associations, clubs sportifs… avec leurs imageries débridées, effeuillées, viriles, dont l’achat constitue un devoir moral car solidaire pour ceux qui… Continue Reading « Décembre, (le Général Hiver) »

Elle,(Maria Callas), en rouge et noir

A la croisée des chemins de la mémoire et du souvenir, oubliée par les bureaucrates, aimée par les chemineaux, chantée par les oiseaux, vilipendée par les dictateurs, étrangère parlant tous les dialectes, c’est elle… Elle, c’est autre chose. Quand elle vous regarde, vous êtes… Continue Reading « Elle,(Maria Callas), en rouge et noir »

Baron le chat

Le silence est dehors et la parole donnée enfermée dans un placard doré. Perché en haut du merisier d’Amérique qui masque la vue des riverains sur les montagnes, Baron le chat ronfle. Comme les humains, l’attente de l’aube, l’espoir d’une vie meilleure, Baron rêve.… Continue Reading « Baron le chat »

Mimosa, Doudou, et la Grelinette

(texte volé par un nain de jardin en 2010 et retrouvé dans le panier à linge ce soir. Comme pour les pubs de Noël que l’on reçoit fin octobre, ce petit récit local a trois mois d’avance sur le vrai Mardi Gras et un… Continue Reading « Mimosa, Doudou, et la Grelinette »

petite couronne mortuaire pour une ville qui se prend la tête

Quand le bruit cessa de courir et que la nouvelle éclata au grand jour comme quoi le centre ville était en proie à une épidémie de SQY2Z, maladie humainement transmissible par la pensée (de droite comme de gauche), l’argent, le bénévolat et la sauce… Continue Reading « petite couronne mortuaire pour une ville qui se prend la tête »

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :