salon du Livre : Chinette et Chinou vous conseillent vivement « KAROO », de Steve Tesich (1942-1996)

Excellent bouquin de 600 pages (22 E) qui se laisse lire sans éveiller de cauchemars ni de regrets.

A paru aux éditions monsieur Toussaint Louverture , une petite maison qui publie d’excellents auteurs peu connus du grand public (pour l’instant).

« Souvent drôle, voire très drôle, souvent triste, voire poignant, ce livre est à mille lieues des romans américains trop calibrés qui fleurissent ces derniers temps. » (Stanislas Rigot, Librairie Lamartine)

« Un cocktail détonnant de cynisme assumé et la grâce d’une écriture absolument géniale ! » (Jean François Delapré, Librairie Saint Christophe)

A commander sur internet avant épuisement du stock !

//

Prospectives pour demain : les criquets pélerins à l’assaut des terrains de cricket anglais ?

Pendant que l’on s’entredéchire à l’UMP, que l’UE bataille sans trouver d’accord pour un budget commun, que Mohamed Morsi se prend pour le nouveau pharaon d’Egypte, etc etc, une menace bien plus naturellement terrible menace le Maghreb : les criquets pèlerins.

Comme le dit ce commentaire (cf lien article ci-dessous) : « Selon un vieux livre, un Dieu vindicatif avait, il y a 3000 ans, voulu punir ceux qui maltraitaient d’autres qu’il avait choisi. envoyant 7 plaies comme celle là. Il lui reprend pour punir maintenant ces peuples qui continuent de trouver pas très cools ses « affidés » . »

Le criquet pèlerin est-il comestible, that’s the question, mister Cameron!

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/11/23/le-maghreb-sous-la-menace-d-une-invasion-de-criquets_1795273_3244.html

//

Friend sheep (and fried chicken, hors cadre)

un bon petit court métrage pour tirer la langue !

A consommer sans modération !

http://www.youtube.com/watch?v=5VtARFNISH4&list=PL337F545419BB11C6&index=9&feature=plpp_video

 

 

Aphidiphage, aphidiphage…

 

Qui suis-je ?

Originaires de Chine, dévoreuses de pucerons comme leurs cousines européennes, les c… asiatiques peuvent être rouges à points noirs, noires à points rouges, jaunes, avoir de 0 à 19 points sur les ailes. Pour les reconnaître à coup sûr, il faut les retourner et observer le thorax avec minutie. On doit y distinguer un W qui n’a rien à voir avec le W de Volkswagen et sa célèbre c… des années 70. (extrait)

Vous avez trouvé ?

Alors, la réponse est dans cet article de « Sud-Ouest » du jour : http://www.sudouest.fr/2012/11/21/la-bete-a-bouddha-884905-757.php#xtor=EPR-260-[Newsletter]-20121121-[zone_info]

…et dans les commentaires en bas d’article, un lien,  mis en ligne par JP : http://mirambolais.free.fr/coccinelle.htm

Amusant. Plus sympa que d’autres bestioles venues des quatre coins du monde.

98 voix pour le French Tea Party

Plus de 24 heures après la fermeture des 650 bureaux de vote, et à l’issue de longues heures de délibérations, la commission interne à l’UMP chargée de l’organisation du scrutin (Cocoe) a finalement désigné M. Copé président de l’UMP, par 98 voix d’avance sur M. Fillon. (« le Monde »)

 

Voilà que la droite radicale, proche de l’extrême droite et des catholiques intégristes, l’emporte après une lutte acharnée entre les deux leaders et  un vote dans lequel la transparence n’a pas été la règle, et dont le mode de scrutin laisse planer bon nombre de doutes.  (il était demandé aux électeurs de voter trois fois, un vote pour l’élection du patron, un pour les mouvements, un pour la charte des valeurs, soit 3 signatures par électeur, d’où de nombreuses anomalies, la plupart des membres de l’UMP étant sensiblement vieux -jeu-).

Bref, c’est Copé qui a gagné la Coupe-coupe, autant dire que ça va saigner à l’UMP, Pépé!

Profitons-en, des fois qu’ils reviennent au pouvoir dans deux ans…avec le fascisme à la boutonnière…

Petites infos ici : http://www.jeansebastienvialatte.com/modalites-du-vote-ump-du-18-novembre-2012    (non, ce n’est pas Alexandre, ce Vialatte)

journal « le Monde » daté du jour

 

//

obsolescence, l’essence brûlée du passé

il reste encore, par ci par là, de minuscules traces de ce qui compose désormais un passé révolu. Peintures murales ( au plomb) sur les vieilles façades en bordure de routes vantant les vertus de boissons alcoolisées (en majorité), les huiles de vidange, panonceaux métalliques de machines à coudre Singer, tags des années 60-70 (guerre d’Algérie, Mesrine), tous ces petits détails en fracture avec le présent désormais chargé d’ évènementiels permanents, de désinformation, de publicités défilant à un rythme effréné sur des panneaux rongeant le paysage,  appels constants à dévorer une marchandise inutile, à placer son argent à des taux mensongers (encore faut-il avoir un bas de laine rempli), monde tendu de flux crétinisants…

Sans doute est-ce s’abandonner à la nostalgie de manière involontaire. Pourtant, vers quels soleils, quelles plénitudes, s’ouvre l’avenir que nous voyons chaque jour s’annoncer, et quel refus nous porte intérieurement à le refuser sans vouloir vraiment y renoncer, sans pouvoir l’éviter ? Qui voudrait vivre le pire, quand il lui reste encore un minimum de vie et d’imaginaire ? La réponse est simple comme un décervelage à la manière du vieux Père Ubu :

http://www.dailymotion.com/video/xf0t92_la-chanson-du-decervelage-az-agyatl_shortfilms#.UKi2qIawa75

pour le fun : http://www.ufunk.net/design/les-machines-du-futur-18-design-futuristes-de-1940/

//

aujourd’hui, roquettes et guerre israélo palestinienne…ça commence !

Rien à dire.

//

si ça vous a échappé (chronique A. Ipatovtsev sur France Culture), rattrapez le temps ici !

Petite chronique savoureuse entendue ce matin sur France Culture.

A écouter ici :  http://www.franceculture.fr/emission-frontieres-le-temps-perdu-2012-11-15

//

%d blogueurs aiment cette page :