Chinette, c’est vraiment pas ressemblant !

RW

Quand je pense que j’ai tenu deux heures la pause alors que l’envie de te voler le crayon me tarabustait ! En plus, c’est même pas moi, c’est le voisin que tu as dessiné. Enfin, je pense. Le voisin, on ne le voit jamais.

Chinette :- » la voisine non plus, Chinou, j’te ferais dire ! »

Cessons là, ma Tendre, ma langue va tomber dans les spaghettis bolognaise.

La pharmacie du 23, rue Montorgueil (André Frédérique)

André Frédérique étant entrain de rédiger son testament en sirotant quelques bouteilles de vin de Loire (en compagnie de Jean Carmet et de Géo L’Hoir), qu’il me soit permis, pour l’instant, de ne pas les encourager à écrire quelques turpitudes aux gens de la Cerce, « terre élue des ringards, province hantée par les cerceux, les cacoches, les vivantes ribondes.  »  Le Cerceux étant également, comme chacun sait, le « langage  de la cerce toujours en état de gestation « la Cacoche est une Cerceuse préménopausique, le Caudard est un jeune homme érectile ».

 

Donc, pour patienter, quoi de mieux qu’un beau boeuf ?

AK Pô

Quais immobiles

 

Un autre départ, une autre traversée, passages obligés par le champ des hypothèses, le bleuté des vagues et l’écumeuse frange de tes cheveux que le vent de la vie gonfle en voiles amoureuses.

%d blogueurs aiment cette page :