La Cantabrie entre plénitude et ennui

Entre la plénitude que révèle les rives de l’embalse del Ebro (fleuve le plus long d’Espagne, et le seul qui se jette en Méditerranée), fleuve qui vit naître l’armée républicaine et fut écrasée par Franco ( https://www.youtube.com/watch?v=NgQOkPE0rTI), les pré-montagnes aux murets de pierre (la province est essentiellement  tournée vers l’élevage bovin ovin et porcin), les plages dans des anses parfois étroites et rocailleuses s’insinuent. Côte d’Emeraude, eau fraîche, temps changeant, routes aux limitations de vitesse permanentes…

La Cantabrie est un melting pot de styles et de manques de style, les fermes côtoient les villages, les bourgs ne sont pas structurés, les couleurs et les architectures laissent à désirer. Heureusement pour les marcheurs, Saint Jacques de Compostelle n’est encore qu’à 5 ou 600 kms…

Quelques images :

 

 

 

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :