Courte visite à Santander

Santander n’est pas, comme Bilbao, une ville d’art. Il est vrai qu’une partie de la ville ancienne a brûlé dans un incendie, en 1941. (1783 habitations, 37 rues et 583 commerces disparurent. La reconstruction se fît selon l’architecture de l’époque, donc sous Franco, et ressemble à la majorité des entrées des grandes villes : immeubles tristes, sales, bref comme l’ambiance du pays sous le régime du généralissimo… (cf SANTANDER dans Wikipédia).

Quelques images, prises en centre ville, ainsi que dans la partie résidentielle, en bord de mer (le Sardinero).

A noter la liaison maritime Santander-Brighton, pour les migrants désireux de se rendre en Angleterre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :