Grand Corps malade, une voix et des artistes pas tristes

Comme Chinette et Chinou aiment frémir sous la couette quand  Grand Corps Malade (ça me rappelle la série sur l’hôpital de Lars Von Trier -dans la dénomination-) se met à chanter ses excellents textes et musiques, nous vous demandons de choisir qui doit préparer le petit déjeuner demain matin : Chinette: tapez 1,  les chats: tapez 15,  Chinou: tapez-le !

 

Nombreux lots à gagner parmi les suivants :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :