Les grandes vacances de Chinette et Chinou : terminus Lisbonne !

Cinq jours à Lisbonne, où je n’étais pas retourné depuis cinq ans (c’est la cinquième fois que je m’y rends, la première étant fin 1974, après la révolution des œillets, puis la suivante alors que la place du Commerce n’était qu’un vaste parking où les enfants des rues faisaient la circulation, puis, puis, puis…). Mais il y a toujours dans une capitale des endroits où l’on n’a jamais mis les pieds, sans rechercher les banlieues ou les endroits non fréquentés par les touristes (je ne me sens pas d’y aller, vu mon âge). De plus Chinette trottine peu, et nous avons de ce fait pris métro, electricos et bus pour nous déplacer et éviter les escaliers qui serpentent sur les sept collines lisboètes.

La ville évolue, certains quartiers sont en pleine mutation (Martim Moniz), le tourisme devient omniprésent (en saison estivale) et les petits plaisirs (tram 28, elevador  de santa Justa par exemple) voient naître d’imposantes files d’attente qui donnent envie de fuir. La ville est également truffée de tuc-tuc en tout genre, ce qui n’existait pas en 2011.

Bien entendu, voici un bon gros paquet de photos dont certaines avec légende (gasp!) pour ne vous perdre qu’à moitié dans la ville du marquis de Pombal !

PS: le retour à Lourdes s’est fait d’un seul tenant (1100 km en 11 h) depuis Lisbonne : belles autoroutes (gratuites en Espagne) dégagées. Et puis, les minous nous manquaient !

Un commentaire sur “Les grandes vacances de Chinette et Chinou : terminus Lisbonne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :