La nuit je mens, comme un amant fourbe dans ses élans balnéaires

Décryptage de la chanson de Bashung « la nuit je mens », car rien n’est simple (ni la mélodie, ni les paroles) et tout est magnifique.

Beaucoup de liens, mais qui nous attachent en même temps qu’ils nous libèrent d’un doute : Bashung était un grand bonhomme.

  1. Entretien avec Jean Fauquet
  2. Paroles de la chanson
  3. la chanson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :