Joseph’s machines

Voici encore un zigoto fort sympathique, qui s’amuse à créer des machines compliquées (mais composées d’éléments simples) pour résoudre de petits problèmes quotidiens variés, mais pas que. C’est un vrai régal. La vidéo présentée ici n’est qu’un exemple des facéties du bonhomme. Cela me rappelle à la fois Alexandre le Bienheureux et Prends l’oseille et tire toi (de mémoire) de Woody Allen (jeune). Mais l’ingéniosité de Joseph lui appartient pleinement et n’a rien à envier aux bricoleurs paresseux les plus chevronnés.

 

Par ailleurs, je recherche la trace d’un film assez court dans lequel deux naufragés sur une île, avec quelques chèvres et un bâti sur pilotis attendent qu’on vienne les récupérer. Ce sont deux barbus chenus. La côte est escarpée… (de mémoire) La particularité de leurs échanges se situe dans le fait qu’ils doublent le dernier mot dans leurs échanges . exemple : « comment vas-tu, tu? ». Ce film doit dater des années 80 ou 90.

Note : découvert sur France Info, hier, « l’instant module » (pour Joseph).

Photo d’illustration : Schnapp Chat

2 commentaires sur “Joseph’s machines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s