El hambre viene, el hombre se va, y la guerra tambièn

La faim vient, l’homme s’en va, et la guerre…revient grignoter sa part de cannibalisme. Que reste-il de nos amours?  Le sang de la déveine mais aucun cœur battant. Témoignage d’une pince à linge mexicaine :

Nous avons construit l’Amérique en décimant les indiens, nous, irlandais, anglais, polonais, italiens, français, nous avons engrossé l’esclavage des africains (entretenu par les arabes) soumis les peuples asiatiques par des guerres coloniales, aujourd’hui la complaisance mais non le profit nous offre ses vagues en retour. Et nous, si bien vêtus de nos vertus, tremblons sous la vague. Qui a peur, à vrai dire? Qui peut craindre le pire quand celui-ci naît de l’intérieur? La peur est la fabrique des totalitarismes, comme la mer suscite la noyade pour le chat qui y plonge sa patte. Il faut vivre.

Espera aqui.

4 commentaires sur “El hambre viene, el hombre se va, y la guerra tambièn

  1. Vous écrivez, cher Karouge :
    1/ « Nous avons construit l’Amérique en décimant les indiens (…) »,
    2/ « nous avons engrossé l’esclavage des africains (entretenu par les arabes) »
    3/ « soumis les peuples asiatiques par des guerres coloniales ».
    Vous m’étonnez car vous n’avez pas l’habitude de suivre la pensée unique.

    1/ Nous avons construit l’Amérique ET décimé. Ils furent décimés à la fois par les maladies que les migrants (aucun anachronisme, n’est-ce pas ? C’était le nom qui leur était donné, rien de plus dans mon esprit) véhiculèrent et contre lesquelles ils n’étaient pas protégés et par les massacres massifs. L’Amérique aurait pu être construite avec eux et non contre eux. Votre « en » est sibyllin.
    2/ Pas entretenu par les Arabes… Les Arabes ont recréé un esclavage qui n’existait plus depuis l’époque romaine et ont exterminé des millions de noirs (pas dire d’Africains, beaucoup d’Arabes le sont aussi) de l’époque pré-islamique au XXe siècle (je ne parle même pas de la condition des actuels esclaves de fait que sont Philippins et autres Pakistanais dans la Péninsule arabique ni combien meurent à construire dans l’enfer les arènes du foot [2022 ?]). Engrossé, oui. Et bien.
    3/ L’Asie fut colonisée bien avant les guerres coloniales qui furent au contraire, à partir du XIXe, des guerres de prémices de décolonisation. Et, mais c’est une autre histoire aussi, ils ne nous avaient pas attendus pour se soumettre entre eux

    Loin de moi l’idée de vouloir défendre les tristes et honteuses pratiques de nos ancêtres. J’aime bien simplement que les choses soient précises.
    Quant à votre emploi du « Nous », eh bien, pour ce qui me concerne, je ne revendique aucune paternité ni responsabilité sur ces événements. D’abord c’étaient des temps où je n’étais pas né, ce qui m’exonère de toute responsabilité et, quand bien même l’occident d’aujourd’hui devrait-il endosser les exactions de celui d’hier, eh bien, mes ancêtres étaient de pauvres cerfs qui crevèrent la faim toute leur pauvre vie qui jamais, au grand jamais, ne purent sortir de leurs villages où d’autres les réduisaient à la fonction d’esclaves de leurs terres. Dès lors…

    Je crains d’avoir été trop long et loin de votre propos initial. veuillez m’en excuser

    • merci beaucoup pour votre point de vue, il est vrai que la grande Histoire est bien plus vaste et complexe que mes simples mots, et l’écœurement vis-à-vis d’un fou (qui en cache bien d’autres) qui dirige la première Nation économique mondiale dite « démocratique » me fait ainsi réagir.
      Par contre, (je me permets!), j’ignorais que vos ancêtres étaient des cerfs ! au risque de recevoir une volée de bois vert de ceux-ci, serf-vis compris!…
      Il y a en tout cas sujet à discussion, sur vos trois points évoqués. Je regarderai à vous répondre avec d’autres arguments. Bien à vous.

      • 😀 😀 😀 C’est de bonne guerre et je ne l’ai pas volé 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :