Du pic de température caniculaire au pic de connerie yankee

Vu hier soir à la télé un court reportage sur des plus qu’abrutis, quasiment des assassins, qui polluent à loisir l’espace avec leurs bagnoles crachant un max de fumées noires de leurs pots d’échappement, et en sont ravis. Une fois de plus, cela se passe aux States. Ces crétins sont des climato-sceptiques, mais bien plus encore. Cela me met réellement en rage, me donnerait presque envie de les tirer au bazooka ou de les expédier au fin fond du Sahel avec une fiole de Bourbon et une casquette rouge sur le crâne (siglée « make America great again ») pour tout bagage.

Comment peut-on être aussi cons? Il doit y avoir un virus dans le gaz de schiste qui leur bouffe la cervelle ou ils pique-niquent sur le bitume en étalant des nappes phréatiques pleines d’amphétamines ? Ou encore entre deux burgers ils gobent les discours coca-cola de leur cher président…

L’article mis en lien date de 2014 mais visiblement c’est encore d’actualité en 2019. God bless America ou God blesse ces tarés ?

C’est ici : https://www.automobile-propre.com/breves/rolling-coal/

 

photo d’illustration : Nike Hannes « Garden of delight » (ici piste d’un prince de Dubaï pour s’amuser en voiture vroum vroum) -prise en photo au festival Images Singulières de Sète, 2019)-

5 commentaires sur “Du pic de température caniculaire au pic de connerie yankee

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :