Métamorphoses des jours qui passent…

Par la magie technologique qui permet de transformer en photos des diapositives (c’était la mode) et des négatifs, de nouveaux et anciens paysages (qui ont maintenant plus de trente ans) se ré-ouvrent à mes souvenirs autant qu’au plaisir de vagabonder dans des lieux qui n’étaient pas encore ouverts au tourisme de masse, cette pollution gigantesque qui pourrit tous les lieux de rêves qui virent notre jeunesse s’épanouir.  Ce soir, juste quelques bribes touristiques…de Florence, 1989.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :