les vacances approchent, éloignez-vous (des quais bondés) !

Pour certains, c’est l’heure de choisir le menu festif entre le chicot d’agneau la langue de bois dévote (sauce politicienne) ou le chat-pont (en promo du 25/12/2019 au 02/01/2020) , les canettes Singer cousues main (avec coupures EDF), les dindes dodues d’Inde,  les truffes de chiens errants, le foie cirrhotique de canard, les huîtres de plaideurs enrhumés, les boudins blancs racistes de suprématistes, ou noirs d’afro-antillais corrompus, et toute une foultitude de productions aussi locales qu’intimes que l’on puisse trouver dans tous les hypermarchés de l’occident.

Pour d’autres (dont mes gosses) c’est comment arriver à bon port pour fêter Noël en famille. Et là, le menu est bien restreint -train. Mais, à l’heure dissonante de la mondialisation, pourquoi ne pas fêter Noël à Halloween, le jour du black friday, en plein été comme dans les régions australes, et puis, en voilà assez, le petit Jésus en a marre de se retrouver chaque année à se geler dans une étable insalubre, entre des vaches des ânes et des moutons, à espérer que les rois mages viendront très vite lui apporter ses couches-culottes bios (vendues sur Amazones, tout pour la femme et l’enfant livraison en neuf mois chrono, offre non remboursable) dont la planète a tant besoin, plus que de ces festins offerts par les marchands du temple cuisinés par la SdC (Consumering Society).

Chinette et moi réveillerons avec nos chats. Au menu croquettes de pigeons à la parisienne et boulettes de rats confites aux miaulements de minous en rût.

Soirée animée par le célèbre orchestre Micromégas and ses pets rolls

Evitez de passer dans le quartier, les rues seront peu sûres  (et les places offertes uniquement sur réservation sur le site Miaou Miaou Chat and You.com)

(Bon, Chinou, tu devrais aller faire ta sieste, non?)

 

 

 

 

 

 

10 commentaires sur “les vacances approchent, éloignez-vous (des quais bondés) !

      • au jeu du « chaud et froid » tu es plutôt dans le frigo! (méfie-toi, j’ai planqué un vieil ours polaire dedans. Pour les esquimaux, même au cinéma, il n’y en a plus: ils ont tous fondu sous le réchauffement climatisé des pop corn et autres denrées caramélisées.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :