Hou les cornes!

Article paru dans la Dépêche du Midi de ce jour :

https://www.ladepeche.fr/2020/01/23/fin-dun-long-partenariat-entre-pernod-ricard-et-les-clubs-taurins,8681052.php#xtor=EPR-1-%5Bnewsletter%5D-20200123-%5Bclassique%5D

Extraits de l’article :

Ricard cède aux anti-corridas, selon certains

Soutien de poids à l’association, Pernod Ricard s’est défendu d’avoir cédé à l’influence d’un de ses actionnaires américain, le fonds Elliott, après une vaste campagne de mouvements anti-corrida ayant appelé au boycott des alcools du groupe. « Ça n’a rien à voir. Le type de discussion qu’on a avec un actionnaire, ce n’est certainement pas sur les activités de mécénat que peut avoir Ricard dans le sud de la France », a indiqué le groupe.(…)

(…) Cette décision, « c’est l’histoire d’un fond de pension américain qui se fait harceler par un mouvement extrémiste » pour le droit des animaux, a réagi André Viard, président de l’Observatoire national des cultures taurines (ONCT).

(…) Claire Starozinski, présidente de l’Alliance Anticorrida ne croit pas, elle non plus « une seule seconde que la décision de Pernod Ricard de se retirer soit économique », alors que le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 8,9 milliards d’euros (2017-2018). « C’est une victoire. On a obtenu cette décision de haute lutte après une très grosse campagne de plus de dix ans. C’est le signe que la tauromachie, c’est fini », s’est réjouie Mme Starozinski, en référence à l’envoi de dizaines de milliers de lettres, en six langues, de boycott des produits du groupe, initié par six associations de la cause animale.

Maintenant, il existe certainement d’autres jeux (mais moins de profits) qui mettent en scène des taureaux (corridas portugaises), des vaches (courses landaises, encierros) et des vachettes (jeux intervilles), sans que ceux-ci finissent directement à l’abattoir, mais retrouvent ensuite les prairies où paître en paix .

https://www.visitmontdemarsan.fr/a-voir-%C3%A0-faire/les-diff%C3%A9rents-types-de-course-landaise/

 

Nous, on s’en fout!

NB : À Madagascar, il existe un sport appelé savika, sorte de tauromachie sans mise à mort du zébu. Le principe est de s’agripper avec ses mains sur la bosse du haut du dos du zébu et d’utiliser ses jambes comme des ressorts pour éviter de se faire piétiner par les pattes du zébu. Ceux qui pratiquent ce sport sont appelés les mpisavika à Madagascar. (Wikipédia)

 

2 commentaires sur “Hou les cornes!

  1. En même temps, le chiffre d’affaires lié à la vente d’apéritifs anisés par rapport au chiffre d’affaires du groupe Pernod Ricard, c’est peanuts (fais péter les cahouètes quand même).
    Ce groupe fait son chiffre avec la vente de whisky (celui qui commence par Chi et qui finit par Vas) ou de Cognac, voire de vodka (celle qui commence par absol [comme le Pokémon] et qui finit par ute, je crois).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :