cimetière des éléphants

Le cimetière des éléphants était jonché de chrysanthèmes

Nul ne savait par quelle fin du monde tous ces pots renversés

Gisaient parmi les tombes, dans les allées d’ombres boueuses

Dans ce lieu ancestral où déjà les mammouths sommeillaient

Nul témoin, nulle corne d’ivoire qui évoquât ni renseignât

De tels agissements. La pluie était venue, le vent et les éclairs

Puis des salves de fusils, des sagaies par milliers, des cris

Couvrant les barrissements des mammifères nus, ingénus,

Venus là pour mourir dans l’explosion colorée des chrysanthèmes

18 11 2019

2 commentaires sur “cimetière des éléphants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :