municipales 2020 : votez pour moi, je suis tout seul!

Lu ce matin sur France infos :

(extrait de l’article):

Une vieille église, six maisons en pierre et une cabine téléphonique hors service. Voilà, vous avez fait le tour de Rochefourchat, minuscule village de la Drôme, situé sur les hauteurs de Saint-Nazaire-le-Désert. « Ici, il n’y a pas de querelles de clochers », prévient le maire, Jean-Baptiste de Martigny. Et pour cause : le village est le moins peuplé de France (à l’exception des villages « morts pour la France », totalement détruits lors de la Première Guerre mondiale), avec seulement un habitant, selon les derniers chiffres de l’Insee. Monsieur le maire, qui n’est pas un résident permanent de la commune, connaît une drôle de mandature et une campagne pas comme les autres, quelques semaines avant les élections municipales.

Jean-Baptiste de Martigny, avocat à Paris de 42 ans, a acheté sa résidence secondaire dans la petite commune en 2006. Ce village « très sauvage, très préservé de la ville » situé à plus de 600 km de la capitale est l’endroit idéal pour un citadin pressé. Deux ans après son arrivée, il est élu maire de la commune avec 100% des suffrages exprimés. Une ascension fulgurante due en réalité au fait que l’ancienne maire depuis 25 ans désirait prendre sa retraite politique. Ici, pas de campagne électorale, mais plutôt une discussion autour de la table. « Ce sont des fonctions de représentation et il y a beaucoup d’aspects juridiques, donc j’avais une prédisposition par mon métier », se contente d’expliquer le maire.

Une mairie… qui fait office de gîte

Au quotidien, la gestion de la ville n’est pas trop contraignante. Les quatre conseils municipaux de l’année (le minimum légal) se font dans la mairie, qui fait aussi office de gîte. Trois chambres doubles, un clic-clac, deux salles de bain… et une table en bois avec une toile cirée pour délibérer entre élus, autour d’un bon repas de préférence. Les sept conseillers municipaux ont le même profil que le maire : ils possèdent tous une résidence secondaire dans le village et sont inscrits sur la liste électorale locale. A une exception près : le seul habitant de la commune est aussi représenté, au poste d’adjoint. Mais cette personne préfère rester discrète sur son identité pour profiter de la vie paisible d’unique Rochefourchatien de France.

Avec ce nombre restreint d’administrés, les décisions semblent plutôt faciles à prendre.

article complet ici 

Dans les commentaires, il est dit que pour pouvoir voter dans une commune, il suffit d’y posséder un bien (résidence secondaire, terrain, etc) et de payer des impôts locaux (fonciers). Je vais acheter un terrain vague à Paris et me présenter à la mairie !  Tremblez, Griveaux, Dati, Hidalgo et Villani, j’arrive!

2 commentaires sur “municipales 2020 : votez pour moi, je suis tout seul!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :