le crapaud et les crobards du dimanche

Il se regarde et il s’effraie

La dernière fois il était beau

Maintenant c’est un crapaud

Il vit la nuit s’enfuit le jour

Ses mots d’amour, il les poursuit

Il voudrait tant que de sales gosses

Le fassent fumer pour exploser

Il se regarde et dans la mare

Il n’y a que lui et des têtards

Maintenant c’est un prince

Il vit au grand jour plein soleil

Ses mots d’amour reluisent

Il voudrait tant que s’amenuisent

La guerre la paix les pets naguère

Il ne sait plus en vérité quoi faire

Il s’ennuie et trafique le temps

Mais de vie il n’en a qu’une

Et toutes les princesses ont fui.

23 02 2020

AK

14 commentaires sur “le crapaud et les crobards du dimanche

    • ce n’est pas l’échelle de Jacob, mais presque! je (re)mettrai mardi le poème de Charles Cros, intitulé « le hareng saur » (cette échelle m’y fait penser mais ne comptez pas sur moi pour y grimper!!!)

      Aimé par 1 personne

      • Comme disait Marcel : Got liebe dich! mais Mandryka se planquait derrière son concombre et Claire Brétécher conduisait la bagnole de l’écho des savanes…
        Tiens, un rappel de l’époque (made in America) :

        Aimé par 1 personne

      • ho ho! et tu as tous les albums de Blueberry, la collection complète d’A suivre, de Métal Hurlant, quelques extraits des Pieds Nickelés et, voyons, une bonne dose d’Hugo Pratt, des fanzines espagnols (de Barcelone) ou italiens. En plus de tes collections de vinyles d’opéra et de bel canto? Un vrai hikikomori, en sorte (sans parler des bouquins). Félicitations !
        Chapeau bas et chant de hulotte jurassienne!

        Aimé par 1 personne

      • Bah, comment tu sais ça ?
        Hugo Pratt, oui, et dédicacé, + quelques albums en italien, parce que les éditions étaient beaucoup plus belles en italien qu’en français (et puis, la ballata del mare salato, ça a quand même plus de gueule que la ballade de la mer salée!)
        Par contre, si j’ai une collection de fanzines, je n’en ai pas en espagnol.
        Pour remplacer, j’ai un dessin dédicacé d’Hergé et un de Franquin (parmi les quelques 300 dédicaces BD que je collectionne).
        Sans parler des bouquins…
        Et pour la hulotte, c’est ma femme qui a la collection de cette excellente revue sur la nature.
        (P.S. hikikomori, ça veut dire quoi, à part, ici les Comores ?)

        J'aime

      • Hikikomori : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hikikomori

        Cela pour dire qu’en cas de pandémie, tu as des chances de survivre culturellement et de façon agréable… Ici, au pied des montagnes, nous respirons encore à l’air libre. Par ailleurs, une énorme peste ravagea la région milanaise vers 1550… Saint Charles Borromée éradiqua la peste et sa statue trône à Arona, où j’ai vécu quelques mois il y a des décennies.
        https://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Borromeo
        Mais la peste brune sévit encore (je ne parle pas du coronavirus, mal très différent).
        Tiens, grenouillons avant la nuit noire :

        Aimé par 1 personne

  1. Micromégas a la bonté et la douceur inscrites sur le minois 😉
    Bravo les personnages ressemblent à ce qu’on imagine, faut faire le film maintenant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :