les mardis de la poésie : Jean Giono (1895-1970)

Les mots ronds

Sur le fil de tes mots
je bribe d’imagination
tes éclats de génie
jalousent mon rire

Une émotion jaune
éclot dans une ombre
c’est une jouvencelle
une dame métaphore
qui déploie son ombrelle

Sur elle tombe un soleil
malade, violaçant ma page
d’une couleur sublime
brisée dans tes rimes

Féconde dans un vers
c’est l’expérience du monde
contenue toute entière
dans la rondeur des mots.

Jean Giono

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

A l’occasion des 50 ans de la mort de Jean Giono, France Culture propose dans la rubrique « le feuilleton » dix épisodes  de « un roi sans divertissement » (est un homme plein de misères)

https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilleton/un-roi-sans-divertissement-de-jean-giono

 

photo issue de Var Matin,

3 commentaires sur “les mardis de la poésie : Jean Giono (1895-1970)

  1. Ah ! Un roi sans divertissement ! Je l’ai lu il y a … longtemps (avec l’ensemble de ses romans).
    Le Chant du monde aussi m’avait marqué. 😀
    Il faudrait que je retourne voir l’oeuvre de ce Monsieur.

    J'aime

    • Côté poème, je n’ai trouvé que celui-là. Mais son œuvre est gigantesque et certains romans sont très durs et réalistes, bien que toujours nimbés de poésie (je pense à « un de Baumugnes »).
      Bonne journée, maître Opéra Mundi! 😉😊😋
      « un roi sans divertissement » en podcast (cf lien) est passionnant (à écouter par épisode pour le savourer sans se presser)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :