Allumette, gentille allumette…

Belle allumette brûle-moi

Dans le foin j’ai perdu le fil

Et le chas de l’aiguille

Le chat et l’anguille

De cette conversation

Où nous démêlions

Moi tes cheveux

Toi mes lubies

J’avais appris à lire dans tes yeux

Tu lisais dans mon cœur

Mais parmi ces sentiers

Au bord de la rivière

Le chat et l’anguille

L’un sur la barque et l’autre la guidant

Au fil de l’eau

Belle allumette brûle moi

La sécheresse est devenue princesse

Le foin est à sa botte

Et l’eau tarit dans les ruisseaux

Comme tes cheveux

En cascade tombent

De cette conversation

J’ai appris

Que de fil en aiguille

L’amour brûle les doigts.

24 07 2020

4 commentaires sur “Allumette, gentille allumette…

    • Oui, je sais, ce n’est pas allumette mais chut! les enfants pourraient entendre…
      Pas de canicule par ici (23°C à midi) hé hé! en plus ciel bleu bien dégagé derrière les oreilles!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :