les poèmes(?) saugrenus de Chinou (2) : quand le grand art régnait

L’araignée s’était rapprochée de la gazinière

Où cuisait un crapaud que cuisinait un prince.

La nuit était vaillante et la bestiole aux aguets

Ne désirait qu’une et unique chose : goûter,

Goûter le bras du cuisinier qui abhorrait

Les insectes, mouches moustiques et guêpes

Hélas la vie est différente pour chacun de nous

L’homme choisit le sang d’énormes animaux

Quand l’araignée préfère suçoter la chair

De graisse maculée du prince cuisinier.

Las, d’un geste vif et précis la bestiole périt

Tombant dans le repas que le prince dressait.

Lui qui avait connu la grande école du standing

Ne supporta pas de voir dans son élégant plat

L’intrusion de cet ennemi héréditaire, malsain.

Sur le dos d’une cuillère d’argent il retira le cadavre

L’approcha de ses yeux, pour voir de quelle nature

Était ce monstre noir qu’il avait abattu . Puis,

Relevant les yeux, il regarda la table où les convives

Avaient pris place, et s’impatientaient comme toujours

Dans le beau monde. Une chaise était vide : sa mère

Avait soudainement disparu. Son bras était gonflé,

De la cuisine monta alors un long cri :

« Maman, je t’ai tuée ! » et c’est en pleurs qu’il servit le repas.

18 08 2020

AK

2 commentaires sur “les poèmes(?) saugrenus de Chinou (2) : quand le grand art régnait

    • Entre un chauffe eau qui fuit et ne donne que de l’eau froide, une piscine gonflable sur un plan imparfaitement plat (6 cm de dénivelée), des affaires de famille compliquées et la canicule du jour (33°C) j’avoue avoir du mal (mais ma mère n’y est pour rien, elle est décédée depuis plusieurs années). Mais bon, soyons zen en écoutant Dominique A;

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :