Ami cerf, reçois les hommages d’un vieux serf : en cette veille d’ouverture de la chasse

A l’heure où les couleurs de l’aube deviennent plus farouches,

Que le soleil renaît sur le brame d’un cerf qu’une seule cartouche

Mènera à trépas, sur les sentes que les hautes herbes des sous-bois

Masquent aux chasseurs mais où les chiens flairent, tracent, aboient

Janissaires convertis aux fusils pour une maigre et sanglante pitance

Étrange musique des hommes qui au bout de leurs canons dansent

Implacable hallali de ma vieillesse, lit défait par tant de défaites

Je sais depuis toujours pourquoi l’on ne vous croise plus, imparfaites

Bêtes sauvages qui vivez dans l’ exil des bois les plus profonds

Des champs les plus fertiles, des poulaillers, de ces belles chansons

Que l’on chante pour endormir les enfants, les loups, les chèvres

Et les chaperons rouges distraits , l’aube alors se teinte de fièvre

Farouches couleurs de l’aube le doigt sur la gâchette, peinture

Monochrome d’un repas festif, arrosé de vin couleur de sang et de blessures

Un jour viendra où vos bras dépossédés de doigts , de grenades sans goupilles

L’animal si ludique, le bois des cerfs, la queue et la rage des goupils

Viendront lécher mordre et se rassasier de vos chaudes carcasses

Engluées sans grives ni merles dans les cuisines de votre Parnasse

Mais nous aurons toujours le fameux coup de feu des restaurants

Quand vers midi, loin des chasses, accourent les clients, ces charmants

Gastronomes qui dormaient le nez planté dans le terreau de la nature

Ils étaient la promesse de l’engeance animale : sans cessez le feu, pas de futur.

11 09 2020

AK

« 

Fédération départementale des Pyrénées Atlantiques
Dates de chasse dans ce département
Ouverture : 13 septembre 2020 à 8h
Fermeture : 28 février 2021 au soir
Pour connaître le détail de l’arrêté relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse dans le département des Pyrénées Atlantiques, cliquez ici

Dans la presse locale du jour :

« Un chevreuil très peu sauvage.– Lors de sa promenade quotidienne à Mazerolles, un promeneur a été suivi cette semaine durant de très nombreuses minutes par un jeune chevreuil. Plutôt agréable a priori, sauf que l’animal lui donnait de temps en temps des coups de tête. Ses jeunes bois augmentaient la puissance des coups qui devenaient douloureux pour le promeneur. Passant devant la ferme du Barrat, le jeune chevreuil a été mis dans un enclos fleuri où il se trouvait semble-t-il très bien.  »

3 commentaires sur “Ami cerf, reçois les hommages d’un vieux serf : en cette veille d’ouverture de la chasse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :