vendredi c’est cuisine ! (accompagné d’un bol de street art offert par Amandine Urruty)

Débutons par la recette du poulet bicyclette (extrait du site mentionné ci-dessous) :

« « Un poulet traditionnel sort du poulailler le matin tôt, court toute la journée comme une bicyclette à la recherche de sa nourriture et au crépuscule il retourne dans son poulailler ». Au Sénégal, il est très courant de voir dans les petits villages des poulets aller librement de cour en cour. Certains les appellent « poulet bicyclette », en raison de leur démarche rapide et saccadée, tandis que d’autres les nomment simplement « poulet local » ou « poulet de brousse ».
Il présente de nombreuses différences par rapport au poulet d’élevage intensif, mais ce qui rend le poulet bicyclette si apprécié est surtout sa viande, plus goûteuse et savoureuse. »

La recette est juste en-dessous (mais il y en a plein d’autres, qui ont l’air savoureuses!):

https://www.afrik-cuisine.com/recettes/poulet-bicyclette

 

Le bol d’art, excellent accompagnement pour un vendredi, quelques œuvres d’Amandine Urruty . A découvrir ici :

3 commentaires sur “vendredi c’est cuisine ! (accompagné d’un bol de street art offert par Amandine Urruty)

  1. Il y a encore des endroits où les poulets gambadent dans la cour, j’ai même une amie qui emmène ses poules en voiture dans un endroit où elles ont plus d’herbe et de bons asticots. Par contre elle ne les mange pas, elle ne fait que profiter des oeufs.

    Aimé par 1 personne

    • C’est une manière d’élevage bien amusante, en tout cas!
      Il me semble avoir lu ou entendu qu’un célèbre ilien avait la phobie des poules. Mais une expression existe qu’il aurait employée où il est question de la race aviaire :

      « « N’est-ce pas que je suis de la poule blanche ! »

      Napoléon BONAPARTE (1769-1821), à sa mère, après l’attentat de la rue Saint-Nicaise, 24 décembre 1800

      « Être de la poule blanche », expression corse qui signifie avoir de la chance et ce Corse est très superstitieux. C’est miracle s’il n’est pas mort, ce soir de Noël 1800. Au passage de son carrosse, explosion de la « machine infernale » – tonneau de 200 livres de poudre et rempli de clous. L’attentat fait 22 morts, une cinquantaine de blessés, 46 maisons détruites. Le fracas ébranle tout le quartier Saint-Honoré… Le Premier Consul est indemne. Le 10 octobre, cette fois dans sa loge à l’Opéra, il a échappé de peu au couteau de cinq conjurés – la « conspiration des poignards ».

      in https://www.histoire-en-citations.fr/napoleon-bonaparte-les-hommes-de-genie-sont-des-meteores

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :