pessimisme

Un jour, tout s’arrête 

Le poisson sans arêtes

Dans la boucane pend

Puis plonge dans la saumure

D’un bocal transparent

Étiqueté mangeable,

Trône sur la table.

Les enfants le regardent

Ils ont faim

Ils mangent avec les yeux

Ce repas qu’avant

Ils détestaient

La faim a franchi la barrière

Du goût et du dégoût

C’est la guerre les enfants

Dit la mère, pensez à votre père

Mort dans le désert

Qui de vous partira le premier

Prendre son triste relais

Mangez ce hareng

Suspendu à notre sort

Et pardonnez à votre mère

De fumer ce soir la pipe

Oubliée, légèrement cassée,

Et respirez encore

Cette écume de mer

Qui jaunit mes lèvres,

Qui sera le prochain

Qui ira faire la guerre,

Peut-être toi, Johnny,

Ou toi, Dalton, ou encore toi,

Trumbo ? Que nous réserve

L ‘Avenir, que nous dit le poisson ?

24 10 2020

AK

20 commentaires sur “pessimisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :