Mailles et contre-mailles aux states

Je tricotais des kilomètres à cent à l’heure, ça me fera des pulls peinards pour m’hiverner… (Léo Ferré)

Au milieu de tous les invités, c'est la tenue simple, chaude et écolo du sénateur Bernie Sanders qui aura fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Article RTL.fr

C’est un regain de popularité inattendu pour Bernie Sanders. Détournée à toutes les sauces, une photo du sénateur américain seul, emmitouflé et les bras croisés, lors de l’investiture de Joe Biden, aura inspiré des milliers d’internautes depuis une semaine. Immortalisé par un photographe de l’AFP, ce moment aura conforté l’ex-candidat progressiste à la présidentielle, à l’air souvent grincheux, dans son statut de star d’internet. 

Une aubaine de notoriété, que Bernie Sanders a su exploiter au profit d’organisations caritatives du Vermont. Mercredi, le sénateur indépendant de ce petit État du nord-est a annoncé avoir levé 1,8 million de dollars « en cinq jours », à travers les ventes des produits dérivés le montrant « avec ses moufles ».

1944 mémoire

Les aiguilles à (dé)tricoter du journal Le Monde (ci-dessous, extrait de l’article))

Détricotage de l’héritage politique de Trump

Donald Trump n’avait cessé, dès son arrivée, au nom de sa doctrine « America first », de tenter de revenir sur les huit années de la présidence d’Obama – en commençant par la couverture santé pour les personnes les plus démunies, l’Obamacare. Cette offensive avait eu une efficacité limitée, car elle avait été freinée par le Congrès. Il avait eu plus de succès lorsqu’il s’était agi de tordre la législation Obama en matière environnementale afin d’autoriser par exemple les forages dans les zones protégées du grand nord de l’Alaska.

CECI EST UN HOT DOG

Laissons ces tricoteurs fixer une chaîne sur une autre ou sur une boucle au moyen d’une manille à leurs ronds tricotins, et revenons à nos moutons, avec Léo Ferré :

(extrait des paroles, intégralité sur You tube, sous le clip)

« Je pensais des vagins et ne savais pas l’heure

Night and day

J’avais des putains lasses au bout de mon charnier

Night and day

Je tricotais des kilomètres à cent à l’heure

Night and day

Ça me fera des pulls pénards à m’hiverner

Night and day

Ça tape ça tape ça tape

Ça crie ça crie ça crie

Ça tape ça crie ça gueule

Et puis ça rotative

Et l’encre sèche vite dans les pattes des gens

Et le sang des nouvelles a rougi dans leurs mains

Des nouvelles à la con et puis dingue et mon cul

A vous donner envie de vous brancher en quatrième

Night and day

…./…

Alors, Chinette, vive le crochet pour faire des plaids pourraves (mais que les chats adorent)!

4 commentaires sur “Mailles et contre-mailles aux states

    • Il était monégasque et roulait en Rolls ! Raison pour laquelle tu n’as eu que maille à partir avec lui ! Un anarchiste en Rolls, de surplus monégasque, mon Dieu, je n’ose pas même y penser! 😁

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :