Quelques Brèves de comptoir lues dans la Presse

On passe à table avec le Canard Enchaîné (La Dépêche du Dîner)

extrait :

« Le 9 février, le journal satirique souhaite contacter Marc-Olivier Fogiel à propos du départ « surprise » de Ruth Elkrief de la chaîne d’informations. Absent de son bureau pour déjeuner, le « Palmipède » parvient à joindre un restaurant clandestin où dîne le directeur général.

« Long silence, bruits de frottements… Fogiel semble hésiter à répondre », écrit le journal. Mais contre toute attente, le journaliste décroche. « A l’autre bout du fil, la gêne est palpable, surtout lorsque nous glissons, histoire de détendre l’atmosphère, que cela fait plaisir de voir que les restos ne sont pas fermés pour tout le monde ». »

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bon, quand on porte un nom pareil, tout est permis ou presque. (Indonésie)

extrait :

« Des juges indonésiens ont condamné mercredi à quatre ans de prison un certain Napoléon Bonaparte dans une affaire de corruption. Ce justiciable indonésien au nom illustre est un policier de haut rang ayant le grade de « général ». Les magistrats du tribunal de Jakarta chargé des affaires de corruption l’ont jugé coupable d’avoir accepté des pots-de-vin de respectivement 370 000 dollars et 200 000 dollars singapouriens (140 000 dollars américains) d’un fugitif, à l’issue de son procès retransmis en ligne. Napoleon Bonaparte avait en contrepartie annulé une « notice rouge » d’Interpol, qui alertait les autorités sur le fait que ce fugitif indonésien, Djoko Soegiarto Tjandra, était recherché pour le détournement de fonds de la Bank Bali. »

Napoléon Bonaparte se carapate

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

(suite :)Marc Olivier Fogiel de BFM réplique à la dénonciation du Canard Enchaîné : « c’est pas nous, c’est eux! »

La part des anges.

Extrait :

« Si la plupart des restaurants sont dans l’incapacité d’accueillir des clients en raison de la crise sanitaire, un commerce oloronais a tout de même trouvé le moyen d’afficher complet. Faute de pouvoir recevoir de vraies personnes, les gérants de « La part des anges » ont en effet rempli leurs tables depuis huit jours avec une dizaine d’ours en peluche et de licornes !« 

Caramella et Arrabal attendent que les places se libèrent, au resto « La part des Anges »

7 commentaires sur “Quelques Brèves de comptoir lues dans la Presse

  1. Faut signaler à Alma que les Napo s’évadent de Corse ces temps-ci. Que se passe-t’il donc sur l’île ? Ils l’ont trop vu ?

    Sinon, pourquoi as-tu mis des oreilles d’âne à ton chat ?

    Ici aussi les restau clandestins travaillent bien ! Ca me fait de la peine pour les autres, ceux qui risquent…

    Aimé par 1 personne

    • Au début, ils voulaient (les Napo) investir en Suisse, mais visiblement c’était plus lucratif en Indonésie !
      C’est pas des oreilles d’âne, c’est un bicorne fait maison (comme celui de Napo, mais taille basse)
      Pour BFM, quand (comme CNews, LCI et France infos), on popote en direct 24/24h sur les mêmes sujets, la soupe est bonne et pas besoin de bouffer au resto. Ils ont tout à domicile !

      Aimé par 1 personne

    • ce coup-ci, je me suis bien marré, tout en pensant à toi et Simonu ! Bon, je file voir sainte Hélène pour me renseigner. (Sinon j’irai voir sainte Anne à Paris ou saint Luc à Pau).

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :