Les mardis de la poésie : Morice Benin (1947-2021)

Paroles et musique !

Biographie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Morice_Benin

Extrait :

Moïse Ben-Haïm naît à Casablanca1, après la guerre, son père — qui a émigré en France — obtient la francisation du nom de famille. Pour ses premiers albums, il utilise dès lors un prénom également francisé et son nouveau nom : Maurice Benin.

En 1976, sur la première version de l’album C’était en 1976, la forme Môrice Benin apparaît. Ce n’est qu’en 1980, avec l’album Passage, que l’accent circonflexe disparaît définitivement et que le nom Morice Benin se stabilise2.

Il écrit ses premières chansons à l’âge de quatorze ans, mais le choc « originel » remonte à Jacques Brel, découvert au Théâtre municipal de Casablanca en 1962, et qui incarnera sa ferveur à pousser la voix lui aussi, à considérer la chanson comme un art majeur. Vinrent ensuite tous les autres « pères spirituels » : Georges BrassensFélix LeclercClaude NougaroGilbert Bécaud, et surtout Léo Ferré, lequel accompagnera plus tard toute une partie de sa génération.

À l’été 1965, Maurice débarque à Marseille pour les vacances… et n’utilisera jamais son billet de retour. Il « monte » à Paris pour tenter sa chance, sans un sou en poche mais avec beaucoup de motivation, et aussi quelques illusions : petits boulots pour survivre et grand blues de la capitale, mais la motivation s’en sort à peu près indemne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :