Concon, cours !

J’ai un éléphant dans la cervelle

Bronzé comme une gonzesse

Qu’on invite au Fouquet’s

Un tsunami dans la braguette

Mais pourquoi je cours ?

Pourquoi j’ai gagné ce concours ?

Mamie Papi et les belles sœurs

Pour une fois la dinde

Remplaçait les crêpes au beurre

L’arrière tante galletait le plafond

Avec de l’huile pas de plâtras

Mais pourquoi je cours ?

Je dois avoir ma Némésis au train

Ou bien un film des frères Lumière

Un tsunami dans la banquette

Zizou est là qui desserre les verrous

La cambriole ensuite c’est de l’amateurisme

Mais pourquoi je cours ?

Pourquoi ai-je gagné ce concours ?

La Terre se replie sur la croûte du pain

L’homme est un hôte désormais assassin

Être joyeux que rien ne concerne

Poudre chinoise sur l’explosion du Nihil

Mais pourquoi je cours ?

Pourquoi suis-je encore le premier ?

Parce que vous ne vous êtes pas retourné .

AK

01 01 2005

2 commentaires sur “Concon, cours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :